Choix du bois

En fonction du meuble souhaité et du budget nous choisissons ensemble le bois qui répondra le mieux à votre projet. Pour un meuble montagnard (commode, lit, tète de lit en bois) un mélèze, pin ou douglas seront le plus adéquat. 

A contrario pour une table moderne, un chêne aura un bon rendu.

Au-delà de l’essence du bois son assemblage est important. 

  • Bois brut poncé, nettoyage de l’aubier, l’écorce pour faire simple, plus ou moins prononcé
  • Bois massif, nous partons de planche de débit (bois brut), rabotage / dégauchissage, assemblage par bouvetage pour obtenir la largeur souhaitée
  • Panneau de lamelle colle
  • Panneau de Baubuche
  • Panneau 3 plis

D’autres types de produits sont également utilisables, le medium, l’OSB, le mélaminé, pour des parties utilitaires. Par exemple des portes en chêne et des caissons (armoires …) en mélanine.

Débit – coupe du bois

Une fois le bois identifié nous procédons à sa découpe.

En fonction de la découpe a réalisé nous utilisons des outils différents, de la scie japonaise de quelques centaines de grammes à la scie a format de prés d’une tonne. 

Assemblage du bois

Les techniques sont différentes en fonction de l’assemblage. Du serre joint à la presse a panneaux, comme pour la coupe le poids va de quelques kilos à la tonne pour la presse la plus importante.

Finition du bois

Il n’est pas opportun de laisser un bois sans protection, la moindre trace d’eau marquera le bois.

Brossage du bois

Le brossage du bois donne un résultat très différent en fonction de l’essence du bois et de sa tendresse. 

La conjonction du brossage et d’une huile teintée permet de de donner un aspect vieilli au bois. 

Le brossage, de par l’enlèvement de matière, rend le bois irrégulier.

Nous déconseillons sa mise en œuvre pour des tables, tables basses, chaises …

Vernis

Nous utilisons plusieurs types de vernis, nous privilégions les vernis à l’eau malgré la difficulté de mise en œuvre. 

Les produits issus de la chimie / pétrochimie s’appliquent mieux, mais nous sommes alors obligés de porter des masques respiratoires imposants, contre les solvants. Ces solvants sont très présents lors de l’application du produit, mais ils restent actifs et nocifs dans des lieux non aérés